Purée de cajou maison

Purée de noix de cajou ? Maison ? Eh oui, c’est possible. Et en plus, c’est même pas compliqué 🙂 Dans ce post je vous explique comment faire.

Vous aimez la purée de cajou ? Notre famille l’adore. Surtout que ma cadette ne peut pas manger d’autre types de fruits à coque, alors forcément, les cajoux sont une bonne alternative. C’est une noix qui est issue de l’anacardier, qu’on décortique et qu’on sèche.

Presque la moitié de la noix de cajou est constituée de lipides. La majorité (60 %) de ces lipides se trouve sous la forme d’acides gras monoinsaturés, un type de gras ayant des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire. En plus de posséder un contenu en vitamines et minéraux des plus intéressants, elle contient des principes actifs qui lui confèrent des bénéfices pour la santé : des phytostéroles, des antioxydants.

La noix de cajou est riche en magnésium, en cuivre, en phosphore et en fer. Elle est également intéressante pour sa teneur en magnésium, zinc et sélénium. Elle contient des vitamines du groupe B, et elle source de vitamine E et K. Rien que ça 🙂 Bon, je ne vais pas vous convaincre d’en manger, mais si vous l’aimez, c’est un bon choix.

Purée de cajou

Comment faire de la purée de cajou

Si, par hasard, vous n’avez jamais pensé à faire votre propre purée de noix, vous serez intéressé d’apprendre que c’est peut-être aussi l’une des recettes les plus faciles qui existe. Il vous suffit d’avoir :

  • 300 g de noix de cajou non salées, non grillées
  • un robot ménager
  • 12 minutes devant vous.

Ouvrez votre sac de noix de cajou, que vous jetterez dans le mixeur puis vous appuierez sur le bouton marche. Simplissime, non ?  C’est fascinant de voir les noix de cajou se transformer en 12 minutes, en leur donnant de temps en temps un petit coup en raclant les bords pour que la purée soit homogène. En deux temps trois mouvements, vous obtiendrez une purée de cajou douce, onctueuse et crémeuse.

Gardez la purée de préférence dans un endroit sombre et frais.
Elle se conserve longtemps, mais il est préférable de la consommer dans les deux mois.
Si votre purée de cajou commence à développer une couche huileuse sur le dessus, c’est tout à fait normal. Ce sont les huiles de noix naturelles. Il suffit de les mélanger et de les utiliser comme habituellement.

Pour une consistance onctueuse

La consistance de cette purée de noix de cajou est différente de celle de la purée d’amande. Elle n’est pas granuleuse et pleine de fibres de noix, mais lisse et légère comme l’air. J’ai obtenu ce résultat en allongeant simplement le temps de mixage et en laissant le robot travailler suffisamment longtemps. Entre 9 minutes et 12 minutes chez moi, ça marche. Ouvrez le robot de temps en temps, vérifiez l’état de la purée, et prolongez si nécessaire.

Vous pouvez utiliser cette purée comme trempette pour des crudités, dans un porridge ou encore pour créer de petites boules d'énergie. Pour une cuisine élaborée, vous pouvez opter pour la sauce Satay, ou la mettre dans un gâteau.

Recette purée de cajou maison
Posted in:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *