Bain de bouche à l’huile

une pratique approuvée pour l'hygiène buccale

La capacité des huiles à  débarrasser l’organisme des toxines liposolubles est utilisée dans la médecine ayurvédique depuis des millénaires. La pratique du bain de bouche à l’huile fait partie de la routine matinale des personnes familières de la médecine traditionnelle de l’Inde. Grâce à ses effets de blanchiment et d’amélioration de l’haleine elle a récemment bénéficié d’une attention méritée*. Mais son bienfait  ne s’arrête pas à cela. Voici un éclairage sur la pratique et l’utilité des bains de bouche à l’huile.

Bain de bouche à l’huile – Késako? olive-oil-356102_640

On appelle bain de bouche la gargarisation avec des huiles (par ex. sésame) le matin pendant 10-15 minutes, par exemple sous la douche. Les huiles utilisées attirent et éliminent des toxines liposolubles.

Le microbiote de la bouche

Le microbiote peut se définir comme l’ensemble des bactéries,  champignons et virus résidant dans la bouche. Une partie d’entre eux est commune avec la flore intestinale, et une autre partie est propre à la bouche. Certains de ces micro-organismes jouent un rôle bénéfique, alors qu’un déséquilibre peut rimer avec  gingivite, parodontopathie, mauvaise haleine, tartre etc. Si vous avez un problème de ce type et que  vous allez à la pharmacie, on va généralement vous indiquer des produits à base d’alcool, qui affectent toutes les bactéries, même celles qui sont nos « amies ».  En utilisant des huiles, ce problème ne se pose pas : la saponification affecte les bactéries les moins sympathiques et la plaque dentaire et laissent vivre nos bactéries commensales qui font du bon travail, tout en améliorant la santé des gencives. ¹

Sésame – coco : une combinaison intéressante

Il est très utile d’associer l’huile de sésame et l’huile de coco pour les bains de bouche quand on a affaire à des problématiques poussées de type candida albicans ou streptococcus mutans. En effet, l’huile de coco partiellement digérée par les enzymes (présentes dans la bouche) développe son effet anti-bactérien optimal ²  et elle est complétée par le triple effet  fongicide, anti-viral, et anti-bactérien de l’huile de sésame.

 

Comment faire ?

Le meilleur moment est le matin au réveil. En ayurveda on conseille de le faire après un grattage de la langue et un brossage des dents. L’huile de sésame (et/ou coco) devrait au préalable être  chauffée brièvement puis refroidie à température du corps. Puis prenez une cuillère à soupe d’huile et  gargarisez-vous pendant 10 minutes sous la douche. Faites circuler l’huile par mastication ou succion afin qu’aucune zone de la bouche ne soit oubliée. Au début les muscles du visage et de la bouche fatiguent vite, mais avec la pratique cela s’améliore vite 🙂 Vous allez sentir l’huile changer d’aspect. Si le goût modifié vous dérange, vous pouvez renouveler l’huile. Ne l’avalez jamais, crachez-la et rincez-vous la bouche après avec de l’eau chaude.

 

teeth-1652937_640

J’utilise l’huile de sésame en cas d’aphtes chez mes filles (elles n’arrivent pas forcément à la garder longtemps, mais on fait plusieurs fois dans la journée avec 1 c à c et en général pour le lendemain tout est rentré dans l’ordre). Je la conseille aussi en cas de mauvaise haleine³, de gencives qui saignent*, de déchaussement, de fatigue chronique, de fibromyalgie ou d’intoxication aux métaux lourds .  Accompagnés d’une réforme alimentaire pour remédier en profondeur au déséquilibre du microbiote, les bains de bouche sont un remède simple et efficace.

 

bain de bouche à l'huile infographie

 

Références (en langue anglaise) :

*http://online.liebertpub.com/doi/pdf/10.1089/acm.2007.7017-A et https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21525674

1 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4158583/ et https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18408265

2 http://www.ait.ie/aboutaitandathlone/newsevents/pressreleases/2012pressreleases/title-16107-en.html

3 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21911944

*https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19336860

Posted in: