Guimolle – pâtisserie féérique pour les petites et grandes fées (sans gluten)

Gui – quoi ? Si vous n’avez pas dans votre famille un fan de la série littéraire Gardiens Des Cités Perdues, vous ne pouvez pas savoir que les guimolles sont des petits gâteaux dont la succulence n’a d’égale que sa renommée dans le monde elfique.

Nous avons deux grandes fans à la maison, alors forcément, je sais ce que sont les guimolles, les éclateroles et autres “nourritures” de ce monde un peu trop parfait et trop scintillant, mais qui fait tellement rêver.

J’ai mis “nourriture” entre guillemet parce que j’aurais quelques mots à toucher à l’auteure issue de la lignée végétarienne qui pousse nos enfants à délaisser les vraies nourritures avec pleine de nutriments au profit des sucreries, même imaginaires, sous le couvert de l’écologie (si vous n’avez pas encore lu mes articles sur le sujet, vous les trouverez ici , ici et ici).

Je lui expliquerai les conséquences néfastes d’un tel régime sur un corps d’ado en pleine transformation, notamment pour le sommeil, l’humeur, l’équilibre hormonal et l’apathie-hyperactivité, et ce n’est qu’à titre d’exemple. Mais bon, c’est un autre sujet, que j’aborderais peut-être dans un autre article.

Revenons à nos guimolles ! Mes enfants en voulaient à tout prix, alors à base de la recette originale sur le site de Shannon Messenger (l’auteure de la série), je leur ai proposé une version moins nocive, je veux dire moins sucrée.

On a donc fabriqué nous-même le butterscotch, ce caramel au beurre américain. Pour vous démontrer le niveau de technicité de la recette : après avoir fermé notre bocal de butterscotch, ma cadette me demande : “Maman, mais pourquoi tout le monde ne fait pas le caramel ? C’est tellement simple !”

Donc si vous avez des fans gourmands de cette série et vous souhaitez leur proposer une version succulente sans que cela deviennent une bombe calorique couvrant la totalité des besoins de votre enfant sur une journée, essayez cette recette.

Guimolle

Caramel au beurre

(pour 1 pot de confiture)

  1. Faites fondre 115 g de beurre doux (à moins que vous ne soyez fan du caramel au beurre salé 🙂 )
  2. Versez dedans 100 g de sucre de canne complet (rapadura, sucanat, muscovado). Mélangez en chauffant au feu doux jusqu’à dissolution du sucre.
  3. Ajoutez 60 g de crème fraîche crue et cuisez le caramel 3-4 minutes. Attention, de grosses bulles se forment et c’est très chaud. Supervisez le travail des enfants. Remuez constamment.
  4. Hors feu, ajouter 1 c à s d’extrait de vanille, 1 pincée de sel et 60 g de crème fraîche crue.
  5. Mélangez bien et transvasez le caramel dans le pot de confiture.

Le gâteau

Ingrédients

  • 180 g de caramel au beurre
  • 115 g de beurre
  • 80 g de sucre de canne blond
  • 2 oeufs
  • 200 g de farine de riz complet
  • 1/2 sachet de poudre à lever sans phosphates
  • sel
  • 100 g de pépites de chocolat noir
  • 100 g de guimauve

Préchauffez le four.

Battez les oeufs en mousse avec le sucre à l’aide d’un batteur.

Faites fondre le beurre à feu doux et ajoutez-y le caramel. Mélangez bien.

Ajoutez la poudre à lever et le sel dans la farine et mélangez bien.

Versez le mélange beurre-caramel dans la mousse d’oeufs sucrée.

Ajoutez-y les ingrédients secs.

Versez les guimauves et les pépites de chocolat et mélangez délicatement à l’aide d’une maryse.

Vous avez le choix de faire un gâteau ou des muffins. Dans la série, les guimolles sont des petits gâteaux, alors vous pouvez utliser un moule à mini-muffins. Mais mes filles voulait une GRAAAANDE guimolle, alors je l’ai cuit dans un moule carré et on en a découpé des petits carrés.  Le grand gâteau cuit en 30 minutes, les muffins entre 15 et 20 mintues. Surveillez la cuisson et vérifiez-la à l’aide d’un couteau : si la pointe en ressort “sèche”, le gâteau est cuit.

Servez la guimolle décorée de caramel et de vermicelles multicolores (à base de colorant naturel, of course).

 

PS : Non, je n’ai pas arrosé le gâteau de lait condensé sucré. Déjà, le produit en lui-même ne rentre pas dans la catégorie des nourritures, en plus cela rajoute encore plus de sucre. Comme on avait le reste de caramel, nous avons trouvé que cela s’y prêtait à merveille.

PS 2 : Cela va sans dire que ce type de gâteau n’est pas fait pour en abuser. Alors gardez-le pour les occasions spéciales.

 

Posted in: