Printemps embouteillé – Sirop de fleurs de sureau

sirop de fleurs de sureauUne des joies du printemps chez nous c’est d’aller cueillir des fleurs de sureau (ou des fleurs d’acacia, mais ça,  c’est une autre hisoire, je vous la raconterai un autre jour…)

Alors hier matin j’ai enfourché mon vélo, et je suis partie à la recherche de fleurs de sureau accessibles . Eh oui, elles sont généralement en hauteur, hors de portée. Et d’ailleurs cherchez toujours de grands arbustes avec un tronc, cela vous évitera de vous tromper d’espèce : le sureau hieble dont les baies sont toxiques est un herbacée de petite taille, et  sans tronc. J’ai déjà fait quelques repérages et je connais des endroits plutôt protégés, sans pollution.

 

Avez-vous déjà senti les fleurs de sureau ? Elles ont une saveur puissante, délicate qui ne ressemble à aucune autre, et qui me rappelle le goût du soleil avec une petite pointe d’exotisme sans  côté mielleux.
Je les transforme en sirop pour pouvoir embouteiller cette sensation de début de printemps. Très simple, rapide, et DELICIEUX 😀

Ingrédients

Pour 4 litres de sirop

  • 15 à 20 fleurs de sureau
  • 4 litres d’eau
  • 3 citrons bio
  • 2 kg de sucre roux de canne (ou moins, mais alors le sirop est à garder au frigo et à consommer rapidement)

 

Lavez les fleurs très vite (pour ne pas perdre cette délicieuse saveur), puis mettez-les dans un récipient de 5L. Lavez les citrons, coupez-les en tranches avec la peau et ajoutez-les aux fleurs. Couvrez le tout avec 4 litres d’eau et laissez reposer pendant la nuit. Le lendemain pressez les tranches de citron pour récupérer leur jus, puis filtrez le liquide (à l’aide de mousseline, gaze ou autre tissu). Ajoutez le sucre et faites chauffer le mélange jusqu’à la première ébullition en remuant de temps en temps. Ebouillantez des bouteilles en verre (ou lavez-les simplement au lave-vaisselle juste avant l’utilisation 🙂 et versez le sirop dans les bouteilles propres et sèches. Fermez-les bien (avec leurs couvercles ou bien avec du cellophane) et placez-les  dans une glacière pour deux-trois jours. Le sirop refroidira lentement, et se gardera un an sans problème. (s’il a la chance d’être encore là si longtemps 🙂

A servir bien frais avec de l’eau plate ou gazeuse, avec ou sans glaçons, décoré d’une tranche de citron. Un pur régal !

Pour les créatifs culinaires  (débutants ou expérimentés ) :

Vous  pouvez l’utiliser pour remonter le statut d’un gâteau au yaourt : un simple gâteau ordinaire deviendra un prestigieux gâteau de fête : arrosez le gâteau encore chaud de quelques cuillérées de sirop de sureau et laissez-le refroidir. Faites un glaçage en mélangeant un pot de yaourt avec 1 c à s de sirop et 3-4 c à s de sucre de glace et couvrez le gâteau refroidi avec le mélange.

OU

Pour enchanter un dessert simple : Placez dans des verrines du yaourt maison nature (ou mélange 1/2 mascarpone 1/2 yaourt ;-), déposez dans chaque verrine 1 c à s de gelée de mûres/castilles etc et 1 c à c de sirop de sureau.

sirop de fleur de sureau

Posted in: