L’Alimentation Intégrative ou les ingrédients d’un changement durable

Ceux qui viennent me voir ont tous un objectif en tête : plus d’énergie, moins de douleurs, perdre des kilos, ….etc etc. Il y a ceux qui souffrent tellement qu’ils embrassent les changements proposés dès le lendemain sans problème. Et il y en a d’autres qui savent ce qu’il faudrait faire mais qui n’y arrivent pas, même avec beaucoup d’aide. Cet article vous éclaire sur les ingrédients indispensables pour un changement durable (dans n’importe quel domaine d’ailleurs, pas seulement en alimentation !).

 

Vous avez déjà sûrement entendu l’adage de faire attention à ses pensées, car elles deviennent des actions; de prêter attention à ses actions car elles deviendront des habitudes; de prêter attention à ses habitudes car elle deviendront le caractère et de prêter attention au caractère car il deviendra la destinée. (Je l’ai vu attribué au Talmud, au Dalaï Lama, à Lao Tse et divers écrivains, alors je crois que l’idée exprimée est universelle :).

Eh oui, ça en dit long sur le chemin de ce qui nous forge le caractère, nos habitudes… et ce qui nous arrive comme « destin ». Vous voyez bien que personne au monde ne peut donner la clé magique qui changera tout ça en un claquement de doigts : chacun doit travailler avec son historique, ce qu’il est, son mode de fonctionnement. Alors pour réaliser des changements en profondeur, y compris en alimentation, ce n’est pas une question de volonté, encore moins d’un régime miracle mais un chemin plus compliqué et sinueux.

Quels sont les ingrédients d’une habitude durable ?

  1. La connaissance – Si vous ne savez pas pourquoi vous devez changer vos habitudes alimentaires, si vous n’avez pas d’explications détaillées, vous ne pouvez pas y arriver.
  2. Les compétences – Vous avez la connaissance, vous avez consulté quelqu’un qui vous a expliqué quoi faire et comment. Il faut maintenant avoir les compétences pour y arriver : changer ses habitudes d’achat, lire les étiquettes, cuisiner, planifier un minimum.
  3. Le désir – vous devez vouloir réaliser les changements (pas seulement vouloir le résultat !) Sans réaliser de changements, et même si vous avez les connaissances et les compétences, tout ceci restera au niveau mental et non traduit dans la pratique.

Pour que quelque chose devienne habitude, ces trois ingrédients sont tous indispensables !

J’ai des personnes qui me consultent et qui « veulent mon cerveau » (du moins c’est l’impression que cela me donne) : des explications, des connaissances, des livres, des sources. Bien entendu, c’est très important d’en avoir, mais je commence également à leur parler de cuisine, de planification, de plages de repos, et parfois ils ne comprennent pas l’importance de cette étape. C’est bien beau de comprendre la chimie (ou l’alchimie) subtile du corps, mais si on ne travaille sur qu’un seul paramètre, on aura éventuellement un mieux-être temporaire, sans vrai changement profond. Or, sans vrai changement profond les problèmes reviennent ou se déplacent. 

Les changements durables - Alimentation Intégrative

 

En Alimentation Intégrative on travaille sur les 3 niveaux : la motivation, les connaissances et les compétences. Chaque partie a son importance et chez chacun il s’agit d’un mix unique. D’où l’importance d’un suivi personnalisé après la phase de l’exploration et de la définition de la stratégie : cela donne l’occasion de travailler non seulement sur ses forces mais aussi sur les domaines à améliorer. Oui, je sais, c’est moins agréable est plus pénible. Mais cela vaut la peine de sortir de sa zone de confort : vous aurez à terme des vrais changements de paradigmes venant de l’intérieur au lieu de vous conformer à un régime quelconque venu de l’extérieur. Et c’est là toute la différence !

A force de travailler sur la connaissance, la compétence et le désir à la fois, on atteint de nouveaux degrés de constructivité tant sur le plan personnel que que le plan interpersonnel et on se détache des anciens paradigmes qui nous avaient installés depuis des années dans une pseudo-sécurité. (Stephen R. Covey)

Posted in: