Comment dire non lors d’un repas ?

(sans blesser ni se justifier)

Dire non n’est pas facile. Mais dire non lors d’un repas de famille, lors d’une invitation est encore plus compliqué, même si le motif de refus est lié à la santé. Voici quelques pistes pour pouvoir dire non au cinquième verre de vin, à une double dose de dinde ou de tout autre aliment dont vous ne voulez pas (ou que vous ne pouvez pas consommer).

 

Exemple de situation : lors d’un rassemblement de famille, après l’entrée, le plat et le dessert, ma cousine Marie arrive avec un grand plat de gâteaux et le pose sur la table en disant :
« Je l’ai fait exprès pour toi, je me souviens que c’était ton préféré quand on jouait ensemble. Et là, c’est super bien réussi ! »

  1. Écoutons-nous

Je ne peux pas manger de gluten – arrive de suite la première pensée Cela me rend triste, et en même temps je sais que si je veux me sentir bien et ne pas avoir mal au ventre, il faut que je prenne soin de moi. Mais j’ai aussi peur que Marie se sente rejetée ;  ma relation avec Marie compte pour moi, j’aimerais la préserver. Ce qui fait que je suis partagée, j’hésite, je ne sais pas quoi faire et cela me met en colère.

 

  1. Écoutons l’autre

Explicitons ce que nous détectons derrière le geste.

Marie, je suis touchée que tu te souviennes de mon gâteau préféré. Tu te souviens quand on a mangé en cachette toute la boîte et que ta maman nous a grondées ? Je vois que ces gâteaux-là sont tout aussi savoureux que ceux de mes souvenirs, ils ont l’air délicieux. Je te remercie pour ton attention et pour ta pensée.

  1. A quoi on dit oui ?

Récapitulons à quoi on dit oui dans la situation.

Marie, c’est très important pour moi aussi de penser à toi et de partager des choses communes.

  1. A quoi on dit non ?

J’aimerais tellement goûter tes gâteaux, surtout que tu dis qu’ils sont super bien réussis. Cependant cela fait 1 an maintenant que je ne mange pas de gluten. J’aimerais passer de bonnes vacances de Noël, sans mal au ventre, alors je ne mangerai pas de gâteaux.

Si nécessaire, utilisons la technique du disque rayé, répétons autant de fois que nécessaire : je ne mangerai pas de gâteaux.

  1. Ensemble

Comment tu te sens avec tout ça ? Est-ce qu’il y a quelque chose qu’on pourrait faire ensemble ? Est-ce que ça te dit de faire une balade après le repas ou de jouer à un jeu de cartes ?

Comment dire non lors d'un repas ? En somme

La solution pour pouvoir dire non est de construire une réponse de sorte que la personne sente que le refus ne s’adresse uniquement qu’à l’aliment. La personne elle-même se sentira acceptée, et c’est ce qui importe. Et cela est complètement indépendant de la nourriture.

 

D’autres astuces pour bien vivre les fêtes de fin d’année ici.

Livret Bien vivre la période des fêtes

Posted in: